CONTRACEPTION ET PRÉVENTION DES MST EN PARTICULIER CHEZ LES ADOLESCENTES ET LES JEUNES ADULTES

AFORM_beseline Capture d’écran 2020-02-11 à 10.47.10

Le Vendredi 12 juin 2020

de 8h30 à 17h30 à l’Hôtel LE BOUCAN CANOT à Saint Gilles les Bains

GÉNÉRALISTES – GYNÉCOLOGUES MÉDICAUX – PÉDIATRES
Référence programme : 14222000010 – Session n°1 – FORMUNOF

Inscription à cette formation sur le site www.mondpc.fr/

Objectif de la formation :
Jamais, les possibilités pour la population de s’informer n’a été aussi grande avec en plus à sa disposition des applications d’aide à l’observance (pilule contraceptive par exemple). Jamais, les efforts d’éducation à la santé sexuelle en milieu scolaire et dès le primaire n’ont été aussi importants, et, pourtant, le nombre d’IVG ne baisse pas depuis des années, environ 200 000 par an avec une augmentation chez les moins de 25 ans. Par ailleurs la même hausse est observée dans cette population cible pour les MST avec une recrudescence des conduites sexuelles à risque dans certains milieux. Il existe donc une probable insuffisance de pédagogie envers les patients de la part des professionnels de santé tant sur la diversité des moyens de contraceptions existants et de protection contre certaines MST que sur les explications à fournir afin que la femme (mais aussi l’homme) puisse choisir en toute connaissance de cause la juste contraception. Ainsi, l’HAS a publié plusieurs guides de recommandations en ce sens. En novembre 2017 sur les « stratégies de choix des méthodes contraceptives chez la femme » et plus particulièrement chez l’adolescente en avril 2018. Ces recommandations font l’état des lieux des méthodes contraceptives et reposent sur l’idée centrale que pour être bien acceptée et bien suivie, la méthode contraceptive doit être adaptée à chaque femme et choisie avec elle. Une consultation sur la contraception doit aussi être l’occasion d’ouvrir un dialogue autour des principales MST et les moyens de s’en protéger. Ce programme ouvert tant aux généralistes qu’aux pédiatres a pour objectif de mettre en avant leur rôle fondamental dans la prévention et la délivrance de conseils
OBJECTIFS PEDAGOGIQUES
1/ Apprécier le niveau d’information d’une patiente vis à vis de la contraception ainsi que ses croyances et réticences afin de l’accompagner dans la démarche de choix de cette contraception.
2/ Evaluer les facteurs de risques et contre-indications absolues ou relatives aux différents modes de contraception.
3/ Expliquer les avantages et inconvénients des différents modes de contraception et établir avec la patiente une balance personnalisée des avantages/inconvénients afin de l‘aider à choisir une contraception adaptée.
4/ Informer les femmes de la prévention des MST et du dépistage du cancer du col de l’utérus. Aborder les questions relatives à la sexualité.
5/ Expliquer de façon claire la conduite à tenir en cas d’oubli ou d’échec d’un mode contraceptif oral et l’utilisation de la contraception d’urgence.

 

Organisation : Dr BORDIER

Intervenant : Gynécologue

 


Aller à la barre d’outils